En ligne il y a 2 jours
Sonia Medvedieff
Membre depuis
3 ans
Visiblement ce système de facturation à l'acte, a eu comme conséquence de désorganiser le système de santé en FRANCE et a permis des déviances importantes au détriment des patients. Donc il faut changer.
Dommage la France avait développé la filière nucléaire : les politiques de notre pays (depuis plusieurs décennies !!!) ont refusés de promouvoir la R et D dans ce domaine. Du coup, la FRANCE est en retard et devra démultiplier les investissements pour fournir l'électricité dont le pays a besoin !!!! Ne pas oublier non plus que grâce à la recherche fondamentale, de nombreuses applications médicales (laser), technologiques (ex : écran plasma), spaciales et autres ont pu voir le jour et permettre aux organismes du nucléaire de devenir et rester un des premiers déposants de brevets au monde.
La géopolitique n'a jamais été simple mais maintenant c'est pire : on peut imaginer que les "victimes" reconnues se tirent sur elles mêmes pour se "victimiser" (si c'est français mais on comprendra l'esprit du mot !!!!). Du coup, je n'ose même pas me prononcer.
Il faut aussi bien sur penser aux élections de 2024 pour sanctionner ces gens là !!!! mais faut il encore que les électeurs aillent aux urnes (ce que personnellement je n'ai plus du tout envie malgré mes idées démocratiques) et qu'ils ne se fassent pas "avoir" comme lors des dernières élections (votez pour moi pour faire barrage à l'autre !!!!) mais je n'ai aucun programme sinon de vendre (voire donner) la FRANCE et les FRANCAIS à d'autres pays !!!!! Plus beaucoup d'espoir quand on constate que la classe politique va des insultes aux non vaccinés, jusqu'aux bras d'honneur dans l'enceinte de l'hémicycle et j'en passe !!!!!
Les réponses aux actions de manifestants doivent être proportionnées comme le précise la loi !!!
Favorable mais à quoi cela pourrait servir ? A mon avis il ne s'agit plus de trouver des peines plus ou moins fortes en fonction de la personne (physique ou ce qu'elle représente) qui doit être débattu. Il faudrait surtout que la société retrouve une certaine volonté de vivre ensemble avec une base commune et des idéaux communs avec des projets communs. Dans la mesure où des mesures particulières sont instaurées pour une catégorie de personne, l'unité nationale n'existe plus. Je ne comprend même pas pourquoi il y a ce mouvement de refus de toute autorité (parentale, professorale, police, pompiers, ..... Il faut prendre le problème à la source : respect de l'autre et discussion avec l'autre et pas "contre" l'autre. Sinon on va ajouter et ajouter des mesures et des mesures en fonction de telle ou telle personnes, fonctions, ...... Au surplus, les peines aujourd'hui ne sont plus appliquées en entier !!!!!! du coup pourquoi les alourdir ?
Au delà du temps de parole des politiques, c'est surtout le contenu et les arrangements avec les chiffres et les faits qu'il faudrait encadrer. Pour cela, seule la mise en oeuvre de la responsabilité -à minima civile- de ces personnes (y compris les conseillers et experts en tout genre) permettrait d'y remédier. Les discours, les interview et les prises de paroles dans les médias donc à l'attention du grand public, entraine forcément des erreurs dans les fondements des avis de la population et du coup, entraine des votes sinon "captés" au moins déviés de ce que les votants auraient décidés avec des informations correctes.
C'est au final une variable d'ajustement de l'exécutif actuel même si ils s'en défendent !!! justement le dire, c'est se dédouaner un peu, mais que pour ceux qui se voilent la face.
Statistiques
  • 8réponses
  • 0bravos
Copié
Page actualisée