Seriez-vous favorable à une réforme de la presse écrite en arrêtant toutes les subventions d’État ?

Trois raisons pour mettre un terme à ces subventions : la majorité des quotidiens et hebdomadaires appartiennent à quelques milliardaires qui n'ont pas besoin de l'argent du contribuable, la pluralité d'opinions n'est plus un argument car ces quelques milliardaires sont proches des idées politiques des gouvernants et enfin, à l'heure des médias alternatifs ces subventions reviennent à jeter de l'argent dans un puits sans fond. L'économie générée se situerait entre 700 millions et 1,2 milliard d'euros.
  • 69
    93.24 %
  • 2
    2.70 %
  • 3
    4.05 %
74
Voter
Réponses (63)
Copié
Page actualisée