Événements

Événements publics de France Souveraine

Qu’avons-nous à dire aux abstentionnistes ?

7 octobre 2023 | 15h00 - 18h00

Samedi 7 octobre 2023, 16h00

Conférence-débat autour de l'abstention

Qu’avons-nous à dire aux abstentionnistes ?
  • octobre 2023
    • samedi 07 16h00 - 19h00

5 mouvements politique autour de l'abstention

Au moment où la France s'enfonce dans une crise profonde et lancinante, où un sentiment de déclin, de déclassement et de résignation envahit de plus en plus de Français face à l'impuissance grandissante des autorités à résoudre leurs problèmes du quotidien et à répondre à leurs aspirations, cinq mouvements et associations politiques - Contribution Citoyenne, France Souveraine, Nouvelle Energie, Nouvel essor français et Oser la France - ont décidé de se rapprocher et d'aller au contact des citoyens au nom des intérêts supérieurs du pays.

La France est menacée d'une sortie de l'Histoire

En effet, la situation devient critique. D'un côté, la mauvaise gestion de l'argent public et une fuite en avant monétaire, budgétaire et financière asphyxient le pays à petit feu, le pouvoir d'achat des Français comme les marges de nos PME qui emploient 70% des salariés dans nos territoires tout en mettant en danger notre épargne. Et d'un autre côté, l'Etat n'assure plus efficacement ses missions de base comme l'Education, la Santé, la Justice, la Sécurité et la Défense tout en se soumettant régulièrement à Bruxelles. Notre pays se retrouve ainsi proche de l'abîme et d'un déclassement historique.

80 ans après le Conseil national de la Résistance (CNR), il est de notre devoir de réfléchir à un puissant projet de refondation transpartisan...

Eu égard à la gravité de la situation dans laquelle se trouve la France, il ne s'agit plus de proposer des réformes, mais de réfléchir à un puissant projet de refondation aussi ambitieux que pragmatique. L'Histoire nous enseigne que toute grande nation doit se réinventer tous les 50 ou 100 ans à l'image du Consulat et de l'Empire ou de l'après Seconde Guerre mondiale avec la mise en œuvre du programme dit "des jours heureux" élaboré par le Conseil national de la Résistance (CNR). Si nos aînés y sont parvenus en dépit des fractures idéologiques béantes de l'époque, il est du devoir de notre génération d'y travailler.

... et d'aller au contact des Français aux quatre coins du pays afin de porter un message d'espoir

Face à la crise morale et civique que traverse le pays, nous souhaitons aller au contact des Français afin de porter un message d'espoir, tout particulièrement dans la France des sous-préfectures qui fait tourner le pays, qui respecte les règles, mais qui désespère de ne plus espérer. Non, la France n'est pas «< foutue » et quelques réformes courageuses pourraient permettre d'enrayer le déclin et d'opérer un sursaut historique.

C'est pourquoi une première réunion publique aura lieu à Eyragues près d'Avignon le samedi 7 octobre 2023

C'est donc dans cette perspective et cet esprit que s'inscrit cette première réunion publique à Eyragues qui abordera un des principaux symptômes du déclassement français : le désengagement civique. « Qu'avons-nous à dire aux abstentionnistes ?» sera donc le thème de cet échange avec nos compatriotes.

Intervenants

Alexandra Martin - Nouvelle énergie
Guillaume Bigot - France Souveraine
Benoît Desaulle - Contibution citoyenne
Patrice Huiban - Nouvel essor français
Pierre Laget - Oser la France

Réponses (2)
Copié
Page actualisée